Mobilisation en Turquie pour deux avocats en grève de la faim
Le HCR met en garde de priver les générations d'enfants réfugiés de l'éducation

Mobilisation en Turquie pour deux avocats en grève de la faim

Istanbul, Ankara, Izmir, Adana, Mersin... Dans toute la Turquie, des avocats se mobilisent pour porter la voix de leur consœur Ebru Timtik et de leur confrère Aytaç Ünsal en grève de la faim depuis 218 et 187 jours pour le droit à un procès équitable.

Depuis maintenant plus de six mois, deux avocats turcs emprisonnés pour avoir exercé leur profession observent une grève de la faim «jusqu'à la mort» pour faire valoir leurs droits élémentaires.

Membres de l'Association des juristes progressiste, la ÇHD, le régime les accuse de terrorisme sur base de faux témoins et de fausses déclarations.

Durant leur procès, les juges qui les ont remis en liberté ont été sanctionnés et la décision de les libérer annulée le jour de leur libération par de nouveaux juges.

Ils demandent un procès équitable sans interférence du pouvoir politique.

Enru Timtik et Aytaç Ünsal pèsent moins de 40 kg. Ils absorbent de l'eau, du sucre, du sel et des vitamines pour vivre.

Si les autorités turques continuent d'ignorer cette demande de justice, Ebru Timtik et Aytaç Ünsal vont perdre la vie comme avant eux l´opposant politique Mustafa Koçak et les musiciens Helin Bölek et Ibrahim Gökçek.

 

 

  Article "tagged" as:
Pas de note pour cet article