Home | Albums |
UNICEF: Plus de deux millions d'enfants sont hors de sièges scolaires au Yémen depuis le début du conflit
Post image Alliance internationale pour la défense des Droits et Libertés

Zhari: Traduire l'esprit du juriste Constitution est resté insaisissable pendant le gouvernement de Benkirane

Zhari: Traduire l'esprit du juriste Constitution est resté insaisissable pendant le gouvernement de Benkirane

Point de presse du Secrétaire général de la branche Alliance au Maroc:

Par Mohammed Zhari secrétaire général du Maroc branche de l'Alliance internationale pour la défense des droits et libertés, a déclaré le déplaisir "Andalus Press" et le regret de l'échec du gouvernement Abdelilah Benkirane, chef du Parti Justice et Développement islamiste à faire des progrès dans le domaine de la liberté individuelles et les libertés des femmes, soulignant que le gouvernement Il a conservé son caractère traditionnel du Royaume dans ces domaines, et a été largement réticents à traiter ces dossiers.

 

Quelques points positifs dans une mer de blobs négatifs

 

Il est allé Zhari dire, en orienté, "après le démarrage de marches mouvement du 20 Février 2011 et la déclaration d'amendements constitutionnels au cours du discours royal du 9 Mars de la même année était censé être des élections Stffersha de gouvernement Le 25 Novembre prendra en compte les demandes du peuple que Torgomta Mouvement du 20 Février Dans avant-garde de la réalisation de la liberté, la dignité et la communauté de la justice sociale. Bien sûr, la tendance à promouvoir et à assurer une plus grande participation des femmes marocaines dans des positions de prise de décision, et au sein des institutions représentatives et la législature territoriale, et les protéger contre toutes les formes de violence et de discrimination, et d'ouvrir un large débat public sur personne fichier libertés, "mais avec plein regret, dit Zhari, le gouvernement a maintenu son caractère traditionnel du Royaume dans ces zones.

 

Sous ce gouvernement, Zhari ajoute, il a augmenté la fréquence de l'usage excessif de la force et l'utilisation de la violence et les comportements les traitements humiliants et dégradants contre les manifestants et les mouvements sociaux, et a été enregistré violations et clair à l'intérieur des établissements pénitentiaires, et de toucher les privés propres à garantir le droit à la santé de conquérir les services de santé, et le droit au travail et les droits sociaux comme Le taux de chômage a augmenté. Dans les mots de Zhari dans son interview pour "Andalus Press"

 

En revanche confirmé Zhari, dans la même déclaration que le résultat de l'état depuis le début du Mouvement Février 20 a enregistré quelques points positifs, notamment la ratification des Protocoles facultatifs respectivement à chacun de vos droits politiques et Medea international Pacte et la Convention internationale contre les diverses formes de discrimination à l'égard des femmes et la Convention internationale contre la torture. Comme on l'a ratifié la Convention internationale pour la protection des personnes contre les disparitions forcées.

 

Esprit de la Constitution n'a pas encore été traduit

 

En ce qui concerne la capacité du gouvernement à traduire l'esprit de la Constitution de 2011 dans le domaine des droits de l'homme a été considéré comme Zharri de traduire l'esprit de Juillet, la Constitution de 2011 dans le domaine des droits de l'homme »est resté inaccessible pour l'État dans son ensemble, et non pas le gouvernement», souligne Zharri Msttrda "A une époque où le législateur constitutionnel a répondu à certains les demandes du peuple marocain après le début du mouvement 20 Février consacré la deuxième partie du chapitre 19 au chapitre 40 pour parler de toute une gamme de droits politiques, civils, sociaux, économiques, culturels et environnementaux, nous trouvons qu'il est contraire au niveau de la pratique », confirme le porte-parole pour attirer l'attention sur les violations persistantes et record en garantir le droit à la santé, l'éducation, le logement et l'emploi.

 

Les revendications du mouvement des droits de l'homme a été en attente

 

Répondant à une question de savoir si le gouvernement a répondu aux demandes du mouvement des droits de l'homme, en particulier ceux liés aux conventions et traités internationaux? Zharri "Le gouvernement n'a pas répondu à bon nombre des revendications du mouvement des droits de l'homme, en particulier le renforcement des garanties de non-répétition réelle établissant les règles et principes de non-impunité, et la déclaration de la vérité dans les grands dossiers a conduit à l'attaque contre le droit à la vie a également signé au sujet de la mort du jeune homme Alfberaara Kamal Amari à Safi, le jeune homme Rashid Shin lors de l'incident de Lhassa, et le gouvernement n'a pas été en mesure d'interagir positivement avec les observations gentile d'experts sur le rapport de l'examen périodique universel de la situation des droits de l'homme au Maroc présenté au cours de l'année 2012, ainsi que les recommandations des dirigeants de l'ONU ceux rapporteurs spéciaux internationalistes et les équipes qui ont visité le Maroc, en particulier le Rapporteur spécial à la lutte contre groupe torture, et l'ONU travail sur la détention arbitraire. »Dans les mots de Zhari.

 

  Article "tagged" as:
Pas de note pour cet article